Nos engagements pour la planète

"Tout le monde veut sauver la planète mais personne ne veut descendre la poubelle"

Jean Yanne

La lutte contre le réchauffement climatique est le défi majeur de notre siècle. Le secteur de l’audiovisuel et en particulier la production de films publicitaires n’échappent pas à cet appel du pied de notre planète. En effet, la filière audiovisuelle française dans sa globalité représente 1,7 million de tonnes de CO2 par an*. À titre d’exemple, une fiction tournée en France, c’est environ 200 tonnes d’émissions de CO2** ! 

Ainsi, chez Pinkanova, nous œuvrons chaque jour pour que notre impact environnemental soit le plus doux possible. Nous appuyons pour cela notre stratégie environnementale sur trois volets : LIMITER, MESURER et COMPENSER.

*étude réalisé par Ecoprod en 2018 et publiée en 2020
**étude réalisée en 2011

Depuis 2017, nous sommes signataires de la charte Ecoprod.
Ce collectif soutenu par l’ADEME (Agence de la transition écologique) et la DIRECCTE émet des recommandations de bonnes pratiques adaptées à la production audiovisuelle afin de limiter l’impact environnemental de notre industrie.

En 2020, notre régisseur général a suivi une formation dans ce domaine. Il est ainsi devenu notre “Éco Manager” au sein de l’agence mais également sur le terrain lors de nos tournages. 

EcoVadis, plateforme indépendante qui évalue de façon objective les pratiques des entreprises en matière de démarches RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) nous a décerné une médaille de bronze pour nos engagements à réduire notre impact sur l’environnement, à améliorer le bien-être de nos salariés, mais également pour notre éthique dans nos affaires.

Depuis 2021, nous sommes membres de l’association Planet’RSE Toulouse.
Cette association a pour vocation de promouvoir sur le territoire toulousain la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) et des organisations (RSO).

 

Nos faits marquants - Pinkanova, démarche RSE, Engagement, éthique, écologie, planète, vert, écoproduction, environnement

Concrètement, comment se traduit notre engagement ?

Pinkanova maîtrise sur le bout de doigts les techniques de tournage en de vue aérienne, pour ajouter de la valeur à vos vidéos.

Limiter

Au quotidien, dans nos locaux comme sur les plateaux, nous œuvrons à LIMITER au maximum notre impact environnemental.

  • Plus de tri : Nous avons mis en place des outils de tri de nos déchets que la société Easytri valorise. En 3 ans, nous avons recyclé 415kg de papier, piles, ampoules, marc de café, cartouches d’encre, ce qui représente 84Kg de CO2 économisés.
  • Moins de plastique : le café en grain (la forme de café la plus écologique) est devenu notre quotidien. Fini les capsules !
  • Moins de déplacements : Bus, métro, vélo ou trottinette électrique, 83% de notre équipe utilise des moyens de mobilité douce pour se rendre à nos bureaux situés en centre-ville. Par ailleurs, nos salariés bénéficient d’une prime “vélo” ainsi que d’une aide sur l’abonnement des transports en commun. 
  • Moins d’impression : Entre la signature électronique et l’utilisation d’outils métiers dématérialisés et d’éco-font, nous avons réduit de 67% en 3 ans notre consommation de papier recyclé et d’encre.
  • Moins de consommation d’énergie : Notre électricité est certifiée 100% verte par des garanties d’origine et notre consommation de gaz est compensée à 100% au travers des crédits-carbone, système de compensation au cœur du protocole de Kyoto et certifié par les Nations Unies. Nous avons également complètement repensé l’éclairage de nos locaux pour privilégier des solutions moins énergivores, nous permettant de réduire notre consommation d’électricité de près de 7% entre 2019 et 2020
  • Moins de pollution numérique : L’impact écologique des mails et pièces jointes lourdes est souvent méconnu ! Une véritable stratégie environnementale n’est efficace qu’en pénétrant les process d’une organisation en profondeur et l’impact écologique des mails et pièces jointes lourdes est souvent méconnu ! De notre compte pro sur la plate-forme Smash nous permet d’échanger nos fichiers tout en préservant notre planète* et même nos signatures de mail se sont délestées de leur image pour réduire le poids de ces derniers.

*Un envoi de fichier par Smash émet 90% moins de C02 que via une pièce jointe d’email. Etude réalisée en 2020 par l’agence Utopies

 

Et sur les tournages ?

 

  • Matériel : Toujours à l’affût des dernières technologies, nous avons renouvelé notre parc d’éclairage par de la technologie LED, beaucoup moins gourmande en énergie et certifiée RoHs, CE et FCC.
  • Déplacements : Pour nos grands déplacements, nous privilégions au maximum le train à l’avion. 
  • Restauration : Nous travaillons avec des traiteurs privilégiant le circuit court et proposons régulièrement des repas 100% végétariens. Le traiteur vegan Aloe Vega est notre partenaire pour l’ensemble de nos tournages sur Toulouse et sa périphérie. Notre table régie passe également au vert : vaisselle compostable (de notre fournisseur Coté Nature), utilisation de gourdes, proposition de produits en vrac (fruits secs ou frais, gâteaux…) pour limiter els emballages, etc…
  • Tri : Le tri des déchets nous accompagne aussi sur le plateau et la signalétique fournie par l’organisme ECOPROD nous permet de nous assurer qu’il soit clair et simple pour toute l’équipe sur place. 
Non au harcèlement - Région Occitanie - Making-of, vidéo de prévention et sensibilisation
Nos engagements pour la planète-66° nord-Spitzberg-Environnement-paysage-nature-écologie-vert-démarche-RSE-CO2

Mesurer

Malgré tous nos efforts pour LIMITER notre empreinte carbone, il demeure des émissions de gaz à effet de serre que l’on ne peut empêcher.

C’est là que le deuxième volet de notre stratégie environnement entre en jeu : MESURER ces émissions incompressibles.

Nous utilisons pour cela CarbonClap’, l’outil innovant et reconnu mis à disposition par le collectif ECOPROD aux sociétés de l’audiovisuel souhaitant aller plus loin dans leur démarche environnementale. L’intérêt est double :

  • EN AMONT : Une analyse minutieuse de nos projets nous permet d’estimer la quantité de CO2 émise à chaque phase de la production et à chaque poste pour savoir précisément où et comment nous pouvons en économiser un maximum.
  • EN AVAL : Un second bilan carbone à la fin de la production nous rend compte des économies réalisées et surtout de l’empreinte effective finale du projet.

Si l’on ne peut éviter ces émissions, cela ne veut pas dire qu’on ne peut rien faire. Cette empreinte, nous nous engageons à la COMPENSER en soutenant des initiatives écologiques aux côtés de notre partenaire Climat-Local.

Compenser

Chez Pinka, on est pas très Greenwashing. Lorsqu’on s’engage dans quelque chose, on veut que ça porte ses fruits, que ça se voit.

Si l’on tente toujours de LIMITER au maximum notre empreinte carbone, il demeure des émissions de CO2 qu’on ne peut éviter mais que l’on se doit de MESURER et surtout, de COMPENSER.

Ces données en main, COMPENSER ces émissions devient notre priorité, mais pas n’importe comment. Cela nous tient à cœur d’investir dans des projets labellisés et locaux qui auront un impact bien réel et visible pour la collectivité.

C’est avec cette idée en tête que nous nous sommes rapprochés de l’opérateur Climat-Local et avons décidé de soutenir notre premier projet :
La plantation de 400m de haie champêtre pour une ferme familiale du Lot pratiquant un élevage et une culture raisonnés.

Embellir notre territoire, protéger notre environnement, préserver ses espèces vivantes et même améliorer notre façon de manger … tout ça dans un seul et unique projet ! On ne pouvait demander mieux.

On vous en dit plus sur ce beau projet prochainement !

Moët & Chandon - Wine making & Savoir-faire - Film valorisation de savoir-faire - vidéo territoire vignoble vin, série documentaire, champagne