Blog

Face à la caméra : être à l’aise en interview

Face à la caméra Être à l'aise en interview

Imaginez-vous devant une caméra, les lumières braquées sur vous, et chaque mot que vous prononcez est capté, analysé, et conservé. Plutôt intimidant, non ? Pourtant, dans le monde professionnel d’aujourd’hui, où la vidéo est partout, savoir s’exprimer face caméra est devenu un atout inestimable. Que ce soit pour une interview d’entreprise, un message à votre équipe, ou même un pitch pour de potentiels investisseurs, être à l’aise devant l’objectif peut faire toute la différence.

Mais pas de panique ! Vous n’êtes pas seul face à cet écran. Derrière chaque caméra, il y a une équipe de professionnels, des vidéastes passionnés, qui sont là pour vous guider et mettre en valeur vos mots, vos idées, et même vos hésitations. Parce qu’après tout, c’est aussi ça la spontanéité. Dans cet article, nous allons partager avec vous des conseils pratiques, des astuces simples et efficaces pour transformer cette expérience potentiellement stressante en une opportunité de briller. Alors, respirez profondément, faites-vous couler un bon café, affichez votre plus beau sourire et préparez-vous à captiver votre audience !

Préparation

1. Préparation Avant l’Interview Importance de la préparation

Se préparer pour une interview, c’est un peu comme réviser pour un examen. Vous ne voulez pas vous retrouver à bafouiller, cherchant vos mots face à la caméra. Alors, commencez par peaufiner votre message. Mettez-vous dans la peau de votre audience : qu’est-ce qu’ils aimeraient entendre ? Quelles informations sont essentielles ? Simplifiez votre texte, en optant pour des phrases courtes et claires.

Il y a une règle simple à prendre en compte : une idée par phrase ! Et pensez à la manière dont vous racontez une histoire à un ami : avec naturel et simplicité.

Les répétitions

La répétition, c’est la clé de la confiance. Entraînez-vous à dire votre texte à haute voix, encore et encore. Essayez devant un miroir, filmez-vous avec votre téléphone, ou demandez à un collègue de vous écouter. Cela vous aidera non seulement à mémoriser votre discours, mais aussi à détecter et corriger les phrases qui sonnent faux ou qui passent mal à l’oral. N’oubliez pas, l’objectif n’est pas de réciter un script, mais de communiquer une idée de manière fluide et naturelle.

Oser demander de l’aide

N’ayez pas peur de dialoguer avec l’équipe de tournage avant le jour J. Notre équipe sera là pour vous mettre en valeur et vous aider à être à l’aise. Ils ont le même objectif que vous : réaliser une interview qualitative ! Discutez avec eux des aspects techniques tels que la façon dont vous serez filmé (assis ou debout), le choix du décor, de votre tenue, etc. Ces éléments peuvent grandement influencer votre confort et, par extension, votre performance.

2. Techniques de présentation La posture

Votre posture en dit long avant même que vous ne prononciez un mot. Assurez-vous de vous tenir droit, mais sans rigidité. Une bonne posture transmet confiance et assurance, tandis qu’une posture voûtée peut donner une impression de nervosité. Même assis, veillez à garder le dos droit et les épaules détendues. Concernant les mouvements, évitez les gestes saccadés ou trop amples. Optez plutôt pour des mouvements naturels et mesurés qui complètent votre discours sans le distraire.

Eye contact !

Le regard est un puissant outil de communication. En interview, il peut y avoir deux types de regard qui ne produiront pas le même effet :

  • Le regard placé juste à côté de la caméra, en position de répondre aux questions d’un journaliste. Ce regard est beaucoup utilisé dans les vidéos de type “témoignage”. L’avantage est de donner du réalisme à votre prise de parole ainsi que de la spontanéité.  
  • Le regard directement sur la caméra, comme si vous vous adressiez directement à votre audience. Cela crée un lien direct avec les téléspectateurs et rend votre message très impactant. Le seul danger est de donner une impression de mise en scène et de perdre en naturel. Soyez vigilant sur cet aspect. L’équipe de tournage est justement là pour vous aiguiller. 

Quant au sourire, il est contagieux ! Ok , on enfonce ici un peu une “porte ouverte” mais un sourire naturel peut détendre l’atmosphère et rendre votre discours plus digeste et accessible. Attention, le sourire doit être approprié au contexte du message pour paraître authentique.

Eye contact

Éléments de langage

Le choix de vos mots est crucial. Privilégiez un langage simple et direct, évitant le jargon technique sauf si votre public est spécialisé (Petit rappel : on préférera une seule idée par phrase !). La spontanéité est également essentielle. Si vous avez appris votre texte par cœur, veillez à le restituer de manière naturelle, comme si les idées vous viennent sur le moment ! Cela rendra votre intervention plus vivante. N’hésitez pas à moduler votre voix pour accentuer certains points et maintenir l’attention de votre audience.

Vous pouvez également vous interroger quelques instants sur votre besoin profond à travers cette prise de parole : Quel est votre but précis ? 
Voici une liste de verbes transitifs qui pourront vous aider à mieux cerner ce que vous cherchez à obtenir de votre auditoire. Cherchez vous à : 

  • Convaincre
  • Persuader
  • Encourager
  • Défier
  • Exhorter
  • Apaiser
  • Éblouir
  • Charmer
  • Séduire, etc…

Choisissez-vous un verbe et comme une petite mission secrète, ce verbe devra toujours être dans un coin de votre tête au moment de prendre la parole ! Vous pouvez également séquencer votre prise de parole en choisissant un verbe différent pour chaque “chapitre” de votre intervention. Par exemple : Séduire sur l’introduction, Persuader sur le corps du message et le verbe Défier sur la conclusion.

Débit de Parole

Le débit de parole

Maîtriser son débit de parole est essentiel pour transmettre efficacement un message. En moyenne, un débit de 150 mots par minute est considéré comme idéal pour une communication claire et compréhensible. Ce rythme, ni trop rapide ni trop lent, facilite la compréhension et permet au public de suivre aisément le fil du discours.

Lorsqu’on parle face à la caméra, il est important de moduler son débit en fonction du contenu et du contexte. Un débit plus rapide peut être utilisé pour exprimer l’urgence ou l’enthousiasme, tandis qu’un débit plus lent aide à souligner des points importants ou à faciliter la compréhension de concepts complexes.

La clarté d’élocution est tout aussi cruciale que le débit. Articuler distinctement chaque mot contribue grandement à la compréhension globale. De plus, faire des pauses stratégiques peut donner du poids à certaines idées et offrir au public le temps de digérer l’information présentée.

Bien sûr, il arrive souvent que ce qui paraît bien sur le papier ne résonne pas de la même manière à l’oral. N’hésitez pas à vous enregistrer pour ensuite ajuster votre texte et votre rythme de parole. Vous pouvez chronométrer précisément chaque section du discours si cela vous semble utile, ou simplement parfaire votre style oratoire !

3. Pendant l’Interview Garder son Calme

Face à la caméra, le trac peut facilement prendre le dessus. Pour le maîtriser, il est crucial de rester calme et concentré. Avant de commencer, prenez un moment pour respirer profondément. Vous pouvez également vous isoler un bref moment pour réaliser quelques exercices de relaxation ou de méditation. Si vous sentez l’anxiété monter, concentrez-vous sur votre respiration. Rappelez-vous que vous êtes préparé et que vous maîtrisez votre sujet. La confiance viendra avec la pratique et l’expérience.

Garder son calme

Le choix du costume

La tenue que vous portez sera également importante : choisissez des vêtements qui vous correspondent, dans lesquels vous vous sentez à l’aise. Le pire étant de se sentir “déguisé”. Bien sûr faites un petit effort vestimentaire (des vêtements propres et repassés) mais gardez à l’esprit que la silhouette que vous allez incarner à l’écran doit vous ressembler.

Hésitations et Erreurs

Il est naturel de faire des erreurs ou d’hésiter pendant une interview. Ne vous laissez pas déstabiliser. Si vous trébuchez sur un mot ou oubliez une partie de votre discours, prenez une courte pause et reprenez calmement. L’équipe de production aura l’œil pour vous dire si cette petite erreur dans votre discours peut se gommer ou non en post-production. Encore une fois, ils sont vos alliés ! L’important est de garder une attitude positive et de continuer avec assurance.

Le prompteur

Pour ceux qui ont l’habitude d’utiliser un prompteur, il reste important de garder un ton naturel pendant les interviews. Même si le prompteur est là pour aider, il ne faut pas oublier de paraître spontané et authentique. L’astuce est de l’utiliser comme un guide tout en conservant une conversation fluide et vivante.

Pour rappel :

 

  • Gardez une vitesse de défilement confortable : Assurez-vous que la vitesse du prompteur corresponde à votre rythme de parole naturel. Une vitesse trop rapide ou trop lente peut vous désorienter.
  • Maintenez un contact visuel naturel : Bien que vous lisiez sur un prompteur, il est important de maintenir un contact visuel avec votre interlocuteur ou votre public. Cela peut nécessiter un peu de pratique pour équilibrer la lecture et le maintien du contact visuel.
  • Soyez prêt à improviser : Même avec un prompteur, soyez prêt à improviser ou à vous adapter si nécessaire. Les interviews peuvent parfois prendre un tour inattendu, et il est important de pouvoir réagir spontanément.
Magie du montage

4. Post-Production La magie du montage

Une fois le tournage terminé, la post-production entre en jeu. Les techniciens de la post-production travaillent pour couper les hésitations, sélectionner les meilleurs moments de votre intervention. Il peut arriver que dans cette phase là, la production fasse le choix de vous faire visionner un bout à bout de toute votre prise de parole afin que vous les aidiez à faire des choix pour sélectionner les meilleurs passages. Mais ce n’est pas toujours évident d’accepter sa propre image et d’avoir suffisamment de recul pour s’auto-juger 🙂 Alors n’hésitez pas à faire intervenir un collaborateur de votre entreprise sur cette étape. Un œil neuf pourra toujours être intéressant.

Ce travail de sélection est vraiment déterminant pour donner corps au message que vous souhaitez véhiculer. Dans certains cas, le chapitrage de votre discours pourra être amené à évoluer avec des inversions par exemple, pour rendre encore plus logique et fluide la progression de votre intervention. C’est la magie du montage !

Une fois la bonne architecture de votre discours trouvée, le monteur va ajuster le rythme afin de renforcer votre message. Les techniciens de la post-production peuvent également ajouter des éléments visuels, comme des graphiques ou des sous-titres, ou encore de la musique. Faites confiance à leur expertise pour mettre en valeur votre interview, tout en restant fidèle à votre message original. Si vous n’avez pas la même vision que la production du rendu final, n’hésitez pas à l’exprimer en vous remémorant le but précis dans lequel vous avez initié cette commande de vidéo. Posez vous la question suivante : est ce que le message de fond transmis par la vidéo correspond à mon envie de départ ? Toute l’équipe de production travaillera pour vous satisfaire un maximum.

Rappelez-vous, une interview réussie est un équilibre entre votre performance face à la caméra et le travail méticuleux de post-production.

CONCLUSION

Comment ça va ? un peu plus détendu, non ?

Chez Pinkanova, nous savons que ce n’est pas juste une interview, c’est votre histoire, votre message, votre moment. Alors, prenez une profonde inspiration, et faites vous confiance. Vous avez préparé, répété, et maintenant, c’est le temps de briller. Et encore une fois : tant pis si tout n’est pas parfait. Au contraire : n’ayez pas peur de montrer qui vous êtes vraiment, car à l’arrivée c’est l’authenticité qui fera toute la différence.

NOS CONSEILS
POUR VOTRE COMMUNICATION VIDÉO

Parce que c’est aussi ça l’accompagnement, nous partageons avec vous nos conseils pour améliorer votre stratégie de communication audiovisuelle.

Nous contacter