Blog

Comment réussir son casting?

Mes conseils pour que votre casting se passe bien

Je m’appelle Martin et je suis directeur de casting pour la société de production audiovisuelle Pinkanova depuis maintenant six ans. Je réalise des castings dans le domaine de la publicité, du film institutionnel ou corporate – aussi bien pour la télévision, le cinéma ou le web. J’ai donc accumulé une petite expérience que je suis heureux de vous partager. 

Mais ça n’engage que moi !

Ce que je vais tenter de vous dire n’est en réalité que le reflet de ma pensée et ça serait très prétentieux de ma part de croire que mes conseils pour réussir son casting sont la norme de tous les recruteurs. Chaque casting est atypique, chaque directeur de casting possède sa façon bien à lui d’auditionner un comédien. Et surtout chaque comédien est unique. Vous êtes unique !

1. LE CASTING

Qu’on se le dise, le casting est un entretien d’embauche. Alors, certes, la durée de l’emploi convoité va demeurer assez bref, surtout dans le secteur de la publicité audiovisuelle, mais cela reste un recrutement. On va tout faire pour que ce moment soit le moins désagréable pour vous (je ne crois pas avoir rencontré de comédien qui m’ait dit “j’adore les castings. je passe toujours un super moment”). Mais sachez qu’on est dans le même “bateau” que vous. Si vous gagnez votre casting, on sera très heureux pour vous (et on pourra partir en week-end plus tôt que prévu). 

Donc comme c’est un entretien d’embauche, il faut s’y préparer en avance, avec les bons outils et les bons réflexes. 

2. LES PHOTOS DE CASTING

Bon, là, je pense que tous les directeurs de castings seront d’accord avec moi : les photos c’est la base. Un peu comme si un plombier venait changer votre siphon de lavabo sans sa caisse à outils, vos photos de casting sont primordiales. 

Qu’on vous connaisse déjà (si je n’ai pas vos photos sous les yeux, la probabilité que je pense à vous au moment de préparer un casting va fondre comme neige au soleil – j’ai une mémoire de “poisson rouge”) ou encore que l’on ait pas encore eu la chance de faire votre connaissance, un chouette portrait de votre visage est votre porte d’entrée dans le casting. Quand je me mets au travail, je lis le scénario, je prend le brief auprès du réalisateur ou du client sur le type de personnages recherchés. Puis je fais un listing de comédiens qui me semble correspondre au profil du rôle. Donc, pour faire ma petite liste : je fais défiler vos visages sous mes yeux… 

Mais au fait, c’est quoi une bonne photo de casting ?

  • ce n’est pas une photo de vous sur un plateau de cinéma, un plateau de théâtre. je n’ai pas besoin de “preuves”. Vous êtes comédien, on vous croit !
  • c’est une photo récente (par exemple, à chaque fois que je change de coupe de cheveux, je refais des photos)
  • après une décennie de jolies photos en noir et blanc, la plupart des photos de castings sont désormais en couleur. 
  • c’est une photo où vous regardez l’objectif. Ce point est très important.
  • c’est une photo prise sur un fond neutre avec une lumière naturelle (ou qui semble naturelle).
  • vous pouvez porter une tenue neutre, colorée, sans marque ou motif trop visible
  • Bref, les photos trop originales sont à bannir.

On doit pouvoir projeter sur votre visage un maximum de personnages (une séance photo est toujours un petit investissement  – alors autant qu’elle vous serve pour plusieurs rôles). Ceci dit, certains comédiens font des photos avec une tenue “neutre”, puis m’envoient aussi un jeu de photos avec une chemise et une veste, un blouson, avec des cheveux attachés, puis détachés, etc. Je n’ai pas besoin de 50 photos, mais 4 ou 5 différentes c’est parfait. 

Je me répète : les photos c’est la base. les photos c’est la base. les photos c’est la base. C’est le lien qui nous relie. C’est grâce à vos photos que je vais penser à vous pour un casting (sauf si vous venez de jouer dans un film que j’ai vu et qui m’a emballé ou que je vous ai applaudi la semaine dernière au théâtre). 

Autrefois (Ok, je suis né en 1975…), s’offrir une séance photo était vraiment un investissement conséquent : il fallait trouver le photographe, le studio photo, payer la séance, le tirage papier, faire un composite, etc. Aujourd’hui avec le numérique, même certains téléphones portables font des photos très correctes, en attendant de se payer une vraie séance avec un pro. Et pas besoin d’aller en studio, une jolie rue lumineuse, un appartement clair feront largement l’affaire. 

Vous l’aurez compris : on n’attend pas de vous des photos “artistiques” mais des photos naturelles, qui vous ressemblent. 

PS : Nommez vos fichiers avec votre nom et prénom. Si le fichier photo s’intitule “photo de moi de face” ou “photo en Aveyron” et que j’ai perdu votre nom : je suis une brêle en informatique !

3. LE CV

Le cv : vaste sujet ! Trop vaste pour le détailler dans cet article. Et j’aurai peur de dire des bêtises que mes collègues directeurs de casting n’apprécieraient pas. Mais comme tout recruteur, sachez qu’on consacre seulement quelques secondes à la lecture de votre cv. Mieux vaut qu’il soit court et clair (sur une seule page déjà c’est bien). Mettez en avant les tournages les plus prestigieux de votre parcours, les formations reconnues. Valorisez vous ! Personnellement, comme je fais du casting en “région”, je vais forcément être sensible aux noms de metteurs en scène, de compagnies de théâtre, de sociétés de productions audiovisuelles, de formations qui sont bien identifiés dans ma région.

4. La bande démo

La première galère pour vous est bien souvent de récupérer vos extraits auprès de la production du film ou du réalisateur (ou de la réalisatrice). Le conseil que je peux vous donner c’est de ne surtout pas trop tarder. Dès qu’ils ont été diffusé, les sociétés de productions archivent leurs films sur des disques durs et passent à autre chose, votre interlocuteur change d’adresse, perd son disque, etc. 

Il peut également s’agir d’un extrait d’un film destiné à la communication interne d’un annonceur. Le film en question n’est alors pas destiné à sortir de l’entreprise, il devient confidentiel (c’est généralement précisé dans votre contrat de travail). Mais il peut arriver que la production et l’annonceur en question vous autorisent à diffuser un court extrait. Ça se négocie.

La bande démo bien sûr que c’est super si vous en possédez une. Mais déjà des bonnes photos de casting ça serait tellement chouette ! Donc, si vous vous présentez à moi, sans bande démo, ce n’est pas grave du tout. Alors si vous avez suffisamment de matière pour vous en fabriquer une, ne mettez dans votre démo que des extraits qui vous valorisent et donnent un petit aperçu de votre musique intérieure. 

A ce titre, les extraits de captation de spectacles vivants sont malheureusement à proscrire. On recherche des comédiens pour un rôle devant une caméra. La captation de spectacle rend compte de votre qualité de comédien sur scène. Ce n’est pas tout à fait la même chose… 

Si vous avez trop d’extraits (une bande démo c’est bien de ne pas excéder deux minutes – là encore c’est une remarque très personnelle), optez pour la variété. Ou éventuellement joignez des liens en plus de films si vous le jugez nécessaire. 

A l’inverse si vous n’avez pas assez d’extraits vous pouvez tenter de réaliser une vidéo de présentation. C’est une tendance récente qui peut être intéressante, mais il faut que ça soit très bien construit et très court. 

Dernier conseil : si vous vous êtes fait aider par un ami monteur pour réaliser votre démo, une fois le montage terminé, assurez-vous de récupérer ou de faire archiver proprement le dossier de ce montage – afin de pouvoir dans quelques mois effectuer de nouvelles modifications, glisser un nouvel extrait, etc. 

5. LA CONVOCATION

Youpi ! Martin m’a convoqué chez Pinkanova pour un casting ! Je vais tout donner ! 

Alors pour bien me préparer, je dois penser à deux ou trois trucs importants : 

  • Si j’accepte de passer le casting, je dois vérifier au préalable que je suis bien disponible pour la date du tournage.
  • Si je n’ai pas eu le temps de refaire des photos et que je viens de me raser les cheveux par exemple, je le précise juste avant le casting. Évitons les mauvaises surprises… 
  • En lisant l’extrait de scénario à travailler pour l’audition, je m’aperçois que mon personnage doit avoir une compétence particulière que je ne possède pas (conduire une voiture par exemple, alors que je n’ai pas le permis). Je le précise, au cas où cela soit un frein (à main – ahahah) pour le recrutement. (même si au cinéma, on peut toujours trouver des astuces…)
  • Si dans le mail de convocation qui m’est adressé, je ne trouve pas les réponses à des questions essentielles pour me préparer, je n’hésite pas à les poser (à ce titre, préférez le mail – on aura pas toujours le temps de vous prendre au téléphone) : 
  • Comment je dois m’habiller ? Ne venez pas déguisé de la tête au pied, mais avoir une pièce de vêtement qui donne la tendance du personnage pourra être bienvenue (et comme ça si ma proposition de tenue tombe à plat, je peux l’enlever en deux secondes). 
  • Est-ce que je dois amener un couteau ? La scène de l’audition prévoit la manipulation d’un accessoire (un couteau par exemple). Demandez si ce dernier sera sur place ou s’il faut le prévoir. 
  • Est-ce que Mikael aime encore Jessica ? Dans la scène vous repérez des éléments du scénario qui ne sont pas très clairs pour vous, posez toutes vos questions. Elles vous permettront de mieux vous préparer. 

Ça tombe sous le sens, mais ça fait du bien de le dire : apprenez par cœur votre texte. Libéré d’une panne de texte, vous serez paré pour toutes demandes imprévues du directeur de casting.

Dernier petit conseil, si la scène est courte et que vous avez un peu de temps devant vous, n’hésitez pas à apprendre également les répliques des autres personnages… il arrive souvent qu’un directeur de casting, en vous voyant en jeu, change d’idée et vous demande, sur le vif, d’interpréter un autre personnage, juste pour voir… 

6. LE TEMPS DU CASTING

Cela dépend des cas, mais le temps du casting peut parfois se dérouler en deux phases. Il y a une première audition plutôt rapide où le directeur de casting rencontre plusieurs profils de comédiens pour un même rôle, puis une seconde convocation (qu’on appelle dans notre jargon le “call back”) où la sélection se resserre autour d’un nombre plus réduit de candidats. Cette seconde audition est souvent plus longue et se fait en présence du réalisateur. 

Dans les deux cas, sachez que toutes les parties prenantes sont frustrées, pas forcément à l’aise. Ben oui : on ne se connait pas vraiment, on n’est pas sur le plateau du film, on a pas les bons costumes, vous jouez votre personnage sans partenaire de jeu, etc. Donc, rassurez-vous : on a tous un peu les chocottes, quoi ! 

7. ENTRE DEUX CASTINGS

Qu’est ce qu’on fait quand on n’a pas de casting en prévision ? On en profite pour tenir à jour ses petits outils (cv, photos, démos), on surveille les petites annonces (je donne des tips dans le point suivant), on n’hésite pas (bon peut être pas tous les mois, mais de temps en temps c’est bien) à se “rappeler au bon souvenir” de ses contacts directeurs de castings, réalisateurs, etc. (cela peut être en lien avec votre actualité : quand vous jouez au théâtre, un nouveau film dans lequel vous apparaissez, etc). En tout cas, moi j’aime bien avoir de vos nouvelles :). Et puis si vous êtes novice dans le jeu devant la caméra, formez-vous. C’est aussi un bon moyen de réseauter ! 

Ca me semble évident, mais au cas où je pose la question : 

  • avez-vous pensé à vous inscrire au Pôle emploi spectacle de votre région ?
  • avez-vous pensé à être référencé sur Film France Talents ?

8. LES PETITES ANNONCES

Là aussi le sujet est vaste et mériterait un autre article. Mais voici tout de même quelques petites recommandations. 

  • Première règle : on ne donne pas d’argent pour accéder à une offre d’emploi. Donc à partir du moment où l’accès à une annonce nécessite une inscription payante, il y a fort à parier que ce site soit une arnaque qui “aspire” les annonces d’autres sites sérieux… Prudence donc. 
  • Seconde règle : on ne postule uniquement qu’aux annonces pour lesquelles on semble parfaitement correspondre. N’envoyez pas votre candidature “au cas où” (au cas où il cherche un homme, au cas où il cherche un comédien beaucoup plus âgé que le rôle, etc). Votre candidature ne sera pas traitée. C’est contre-productif. 
  • Les petites annonces de casting sont, pour la plupart, rédigées avec beaucoup de soin (à la fois pour un maximum d’efficacité dans le traitement des candidatures par la suite, mais également dans un souci de ne pas paraître trop discriminatoire). Alors c’est un peu comme les annonces immobilières, avec l’expérience, vous arriverez à repérer ce qui se dit… entre les lignes. 
  • Sur les réseaux sociaux, il existe différents groupes qui relaient des annonces. Certains sont plus ou moins actifs. Il faut faire le tri. En voici justement un dont je suis l’administrateur ! Je n’y poste que des annonces dont j’essaie de vérifier le sérieux et pour des jobs rémunérés (et sur la Région Occitanie uniquement)  https://www.facebook.com/castingoccitanie

9. Pour aller plus loin

Pour aller plus loin, voici un petit tips sur le CV artistique proposé par la Région Occitanie :
http://www.languedoc-roussillon-cinema.fr/content/conseils-pour-votre-cv-0

Le témoignage enthousiasmant de Rachel Desmaret – directrice de casting, à propos des annonces de castings.
https://www.youtube.com/watch?v=rPw9a89e-vg
Contacts utiles pour les comédiens résidants en Occitanie :


OCCITANIE FILMS
Fichier Comédiens (Aude / Aveyron / Gard / Hérault / Lozère / Pyrénées Orientales) : Maxime Beaufey maxime@occitanie-films.
Fichier Techniciens et Comédiens (Ariège / Gers / Haute-Garonne / Hautes-Pyrénées / Lot / Tarn / Tarn et Garonne) : Elsa Joulin elsa@occitanie-films.fr

PÔLE EMPLOI SPECTACLE TOULOUSE
culture-spectacle.midi-pyrenees@pole-emploi.fr

FILM FRANCE TALENTS
https://www.filmfrancetalents.com/

CLAP OCCITANIE
Il existe un collectif associatif visant à rassembler, fédérer, soutenir et valoriser les comédiens professionnels localisés en Région Occitanie. L’adhésion à l’association  permet de pouvoir participer aux différents événements.
https://www.facebook.com/clap.occitanie


RÉSEAUX SOCIAUX
https://www.facebook.com/occitaniefilms (il est intéressant de s’abonner également à leur newsletter qui donne la liste des tournages à venir http://www.languedoc-roussillon-cinema.fr/content/inscription-newsletter ) 

10. POSTULER CHEZ PINKANOVA

Ecrivez moi sur casting@pinkanova.com

J’espère que cet article vous a plu ? 

A bientôt. 

Martin